Amélioration du service internet

Consultation participatiive

DESCRIPTION DE LA SITUATION

Premium WordPress Themes

SITUATION ACTUELLE

 

Le système micro-ondes actuel est en fonction à la Coop CSUR depuis 6 ans;
 

Nous observons actuellement des ralentissements importants du service internet surtout en heure de pointe et la Coop veut remédier à ce problème. La Coop veut aussi offrir correctement le service de téléphonie IP avec lequel les membres pourraient économiser de 20$ à 60$ par mois sur leur facture de téléphone. La Coop cherche à positionner son réseau pour pouvoir y ajouter, dans l’avenir, d’autres services comme la télévision, la location de films, la surveillance par caméras et autres.
 

Les faits sont :
La consommation de la bande passante a doublée depuis 1 an et demi;

    La consommation continue d’augmenter de façon exponentielle;
    Les équipements de première technologie micro-ondes sont à pleine capacité et ne peuvent
    plus transférer suffisamment de données (surtout en heure de pointe);
    Les nouvelles applications et services par internet ne cessent de s’ajouter et accaparent de plus en plus de bande passante (Netflix, jeux en ligne, video conférence, Skype, etc);
    En milieu boisé seule la bande d’une fréquence de 900Mhz peut fonctionner et elle est atténuée par la densité du feuillage. Elle devient donc moins rapide.

 

Devant l’urgence de la situation, une recherche de solutions a été effectuée. Il existe des équipements micro-ondes plus performants à des coûts raisonnables qui offrent une vitesse suffisante pour internet et la téléphonie. Par contre, la radio-fréquence est la même que celle dont nous bénéficions actuellement et là où le boisé est dense ou que les replis de terrain empèchent la bonne propagation des ondes, le problème restera le même. Il s’agit donc d’une solution partielle dans notre région.
 

Le choix s’est donc arrêté sur la technologie filaire. Parmi toutes les technologies filaires, la fibre optique est ressortie grande gagnante en considération des points suivants :

Les câbles conventionnels en cuivre et la fibre optique sont comparables en terme de coûts à l’achat et à l’installation;
 

Malgré que les équipements de fin de terminaison (câbles et boîtiers entre la rue et l’intérieur de la maison) sont plus dispendieux sur la fibre optique que sur d’autres réseaux filaires, ils sont de prix équivalents à ceux sur le réseau de micro-ondes;
 

Le réseau à fibre optique a en plus l’avantage d’être complètement passif (aucune alimentation électrique nécessaire) d’un bout à l’autre du réseau, alors que les réseaux de cuivre nécessitent des relais et autres équipements qui doivent être alimentés en électricité tout au long du parcours;

 

La fibre optique a une capacité presque infinie de tranfert de données et a une capacité de rester en opération pendant plusieurs décénnies puisque la fibre ne se dégrade pas.

 

Les travaux de relevés et de conception ont été entrepris. Aujourd’hui le design du réseau et les plans correspondants sont terminés. Les appels d’offres ont été lancés pour la fourniture des équipements du matériel et de l’installation. Nous connaissons les coûts approximatifs de la mise en place de ce réseau. Le résumé de ce que nous savons se trouve dans ce document.

 

En se basant sur les fonds disponibles à l’investissement (pour chaque 100 000$ emprunté la coop doit investir 20 ou 25 000$ de ses propres fonds) et considérant que le coût au km est d’environ 16 000$ et que nous avons 100 000$ de liquidité disponible à l’investissement, il a été décidé par le conseil d’administration d’implanter la fibre optique par tronçon. Cette façon de faire est aussi plus prudente puisque nous aurons l’opportunité de tester et de se familiariser avec les équipements.
 

Dans la première phase, il est envisagé de filer un tronçon de 25 kilomètres où la densité de nos abonnés actuels est la plus grande et où les difficultés de communication sont les plus importantes.
 

La première phase du réseau s’étendra le long de la Route 325 à partir du Chemin du ruban jusqu’au haut de la pente de ski du Mont Rigaud, toutes les rues et domaines qui en sont tributaires sauf la Montée Primeau, incluant la montée du Bois Franc jusqu’à la limite de Ste-Marthe ainsi que toutes les rues et domaines qui en sont tributaires.
 

La deuxième phase d’implantation du réseau reste encore à déterminer, le financement de l’implantation et l’investissement venant des membres aussi. Nous souhaitions vous inclure dans cette réflexion, voilà donc pourquoi vous êtes ici. La direction générale et le conseil d’administration s’engagent à discuter de cela avec vous le 15 juin prochain. Mettez tout de suite cette date à votre agenda si ce n’est pas déjà fait.
 

Si d’autres aspects vous paraissent importants et ne sont pas discutés lors de la consultation c’est soit parce que le conseil d’administration s’est déjà penché sur la question ou soit parce qu’il ne s’y est pas encore arrêté. Dans un cas ou dans l’autre, posez la question!
 

Lors de la rencontre d’évaluation prévue le 4 juillet, nous serons ouvert à réfléchir à la mise en marche d’une deuxième phase de consultation pour l’élaboration de nouveaux services qui seraient en lien avec le service internet ou non.
 

Vous savez maintenant qu’au delà du fait que nous souhaitions faire appel à vous pour déterminer comment nous implanterons ce nouveau réseau de fibre optique, nous rêvons de développer un jour une communauté solide avec vous, de créer des liens qui nous permettrons de rester dans notre campagne et de vivre heureux avec tout ce dont nous avons besoin. Nous croyons que le moment tombe à point, que tout le monde est mûr pour amorcer ce changement.
 

Qu’en pensez-vous? Avez-vous des objections?

 

OBJECTIFS

 

  • Trouver des solutions communes aux problématiques de financement et de déploiement du réseau à fibre optique
  • Intéresser et impliquer les membres de la CSUR à la prise de décision collective
  • Resserrer les liens entre les membres
  • Faire la démonstration de l’intelligence collective citoyenne
  • Faire valoir la CSUR par ses réalisations
  • Parler du fonctionnement et des valeurs de la CSUR
  • Démocratiser le processus décisionnel au sein de la CSUR
  • Démontrer l’engagement de la CSUR vis-à-vis de ses membres
  •  

    RECRUTEMENT

    Premium WordPress Themes

     

    Méthode

    Lettre personnalisée envoyée à tous les membres (625) le 5 avril 2013

    Relances par courriel, le 9 et le 16 avril 2013

    Communication finale et clôture de la période d’inscriptions lors de l’assemblée générale annuelle le 23 avril 2013

    Relance téléphonique aux 60 membres ayant complété le sondage concernant leur satisfaction du service internet actuel

     

    Résultats

    52 membres inscrits; 37 hommes et 15 femmes

    4 groupes formés incluant en moyenne 11 personnes

    6 membres observateurs

     

    DÉROULEMENT

     

    ➢ Rencontres de co-construction : 16, 23 mai et 6 juin 2013 de 19h30 à 21h;

    * Pour tous les membres participants

    ➢ Formation : 18 mai de 9h à midi;

    * Pour tous ceux et celles qui occuperont des postes

    ➢ Rencontre avec la direction-générale : 15 juin de 10h à 13h;

    * Pour ceux et celles qui occuperont les postes d’agent « Feedback »

    ➢ Rencontre avec le conseil d’administration : 15 juin de 14h à 16h (Lunch inclus)

    * Pour celui ou celle qui occupera le poste d’agent « Feedback »

    * Tous les membres participants peuvent y assister à titre d’observateur

    ➢ Rencontre d’évaluation avec la direction-générale : 4 juillet de 19h30 à 21h.

    * Pour ceux et celles qui occuperont les postes d’agent « Feedback »

     

    FONCTIONNEMENT

     

    Chacun des groupes se penchera sur chacune des propositions à tour de rôle dans le but de dégager les objections des membres et amener des bonifications voire même émettre de nouvelles propositions pour améliorer le service internet actuel. La quantité de propositions analysée est peu importante, ce qui nous importe est la profondeur et la qualité des réflexions.

     

    Il vous est possible ici de suivre les 4 groupes au gré de leur réflexion et participer à leur cheminement en commentant les mises à jour effectuées quotidiennement. Les mises à jour sont faites par la coordination du projet Mon rêve, mon village mais sont inspirées des notes prises par les groupes.

     

    Les décisions finales vous seront aussi communiquées ici dans les onglets direction-générale et conseil d’administration.