Décision finale

PROPOSITION INITIALE

 
Axe 1 : Hausse universelle: modulation en fonction de la qualité de service

 
Prendre en compte le principe utilisateur/payeur, les prix étant déterminés en fonction de la vitesse, de la qualité du service et de la consommation de la bande passante par chacun des membres;
 
De plus le service par micro-ondes ne serait plus offert dans les zones desservies par la fibre.
 

Principe à respecter: l’action communautaire équitable et solidaire
1. L’action communautaire implique d’ouvrir à tous les membres la participation aux efforts d’amélioration des services;
2. Équité – l’équité n’est pas l’égalité; imposer des augmentations (de capital social ou tarif mensuel) aux membres qui ne reçoivent pas et ne recevront pas les services de la fibre ne serait pas équitable;
3. Solidarité – la solidarité exige d’offrir la même qualité de service au plus grand nombre possible, il faut donc fixer les conditions d’expansion du réseau de fibre qui permettront d’atteindre le plus rapidement possible le plus grand nombre de membres possible.

Moyen proposé :
2 échelles de tarif établies selon les principes suivants :
Tarif pour les abonnés qui resteront sur micro-ondes
Similaire au tarif actuel mais avec un palier de moins (5 au lieu de 6, ex.: 10, 30, 50, 100 et 150 Go/mois) et plus linéairement progressif en fonction du forfait choisi
Tarif pour les abonnés qui passeront à la fibre dans un avenir prévisible
Tarif comprenant un frais fixe à 5$/mois pour l’accès à la fibre, plus quelques paliers 5 croissant plus ou moins linéairement avec la consommation et offrant plus de Go/mois dès le forfait de base
 
Laissant au soin à la direction générale d’établir le nombre de paliers et les tarifs de chaque palier.
 

Argumentaire :
Basé sur le principe de coopérative de solidarité, aucun abonné ne serait exclu de la hausse, de la manière qu’aucun abonné n’a été exclu de la baisse;
 
Études réalisées démontrent que l’on peut financer le projet d’implantation de la fibre optique avec le moyen proposé;
 
La tarification actuelle amène les abonnés à contribuer aux «trop perçus» (profits ou «excédents») de la Coop CSUR en fonction exponentiellement croissante du forfait choisi, plutôt qu’en fonction linéairement croissante (qui semblerait plus équitable);
 
Inquiétude par rapport à la réaction de certains membres qui verront leur compte augmenter même s’ils n’ont pas encore une bonne communication internet. Une façon d’augmenter les tarifs serait de réévaluer les différents forfaits en fonction des facteurs vitesse et de la quantité au lieu d’une augmentation de 5 $ à l’ensemble.
 

Axe 2 : Communiquer efficacement les intentions de la Coop
 

Il est important que la Coop définisse un très bon plan de communication pour justifier l’augmentation et en profiter pour faire prendre conscience aux membres et aux citoyens des grands principes et des valeurs qui gouvernent la Coopérative de solidarité du Suroît. Faire valoir les avantages pour tous, comme le dégagement de plusieurs tours donc un meilleur service internet pour plusieurs abonnés, l’adhésion de nouveaux membres donc plus de revenus, l’éventuelle offre de service de la téléphonie, de la télévision, etc.
 

Moyens proposés :
 

Bâtir un bon plan de communication qui ferait entre autres la promotion des services pouvant être offerts par la Coop CSUR ainsi que des valeurs qui la gouvernent. L’information apporterait également des explications sur la réflexion et les raisons qui ont amené la Coop à adopter une hausse des tarifs pour l’installation de la fibre optique.
 
Créer un comité incluant des membres utilisateurs et des membres travailleurs pour élaborer le plan de communication, être attentif aux conséquences sur le terrain et faire le suivi des actions posées. Il est recommandé au conseil d’administration de nommer le responsable, et de statuer sur le mandat et sur la composition du comité.
 
Pour assurer l’impact positif du plan de communication, il est essentiel de s’offrir les moyens pour concrétiser les actions, travailler efficacement avec des orientations et des objectifs précis à l’intérieur d’un échéancier réaliste.
 

Argumentaire :
 

Soutenir la direction générale et les membres travailleurs dans l’accomplissement de leurs mandats respectifs et les légitimer dans leurs actions
Permettre aux membres (utilisateurs et travailleurs) de s’approprier la Coop; passer d’utilisateur à propriétaire.
 

Axe 3 : Planifier le développement futur
 

Mise sur pied d’un comité de soutien à la prise de décision pour réfléchir à la planification du développement futur à la Coop.
 
Il est essentiel de nommer un responsable et un mandat. Selon les arguments nommés, le mandat serait de faciliter le travail de la direction générale en lien avec le financement des projets futurs (incluant la fibre optique) et l’implantation de nouveaux services.
 

Argumentaire :
 
Au cours de la consultation participative sur l’amélioration du service internet, l’intelligence collective et le souhait des membres utilisateurs à s’impliquer davantage au sein de la Coop ont été réveillés. Il est nécessaire de miser sur ces forces vives, pour faire de la coopérative une vraie coopérative de solidarité.
 

CLARIFICATION

Est-ce que 5$/mois d’augmentation pour les membres sur la fibre optique, c’est viable pour la Coop pour implanter le nouveau réseau.
Non, il faut miser sur les nouveaux services et les nouveaux clients en plus de la hausse modulée aux autres membres.
 
Tout le monde subira une hausse…mais
De combien exactement? – À déterminer par la direction générale après analyse
Et quand? – Pas avant l’automne 2013, de plus il y a la révision annuelle des tarifs en novembre.
 

OBJECTIONS

Inquiétude de gruger dans le capital amassé et de mettre à risque la stabilité financière ou le développement autre de la Coop.
Les tarifs seront augmentés de façon croissante pour faire en sorte de se permettre de continuer à développer.
 

BONIFICATION POUR L’AXE 1

Compte tenu du sondage envoyé à plus de 200 membres et répondu par un peu plus de 60 d’entre eux, ce serait plus respectueux de leur opinion de ne pas augmenter plus que 5$.
Mais ce serait plus réaliste de dire entre 4-6$ par mois.
 

PROPOSITION FINALE POUR L’AXE 1

Telle qu’elle, en nuançant le 5$ par mois d’augmentation pour entre 4 et 6$ par mois pour les utilisateurs de la fibre optique.
 

PROPOSITION FINALE POUR L’AXE 2

Telle qu’elle, en mettant l’emphase sur le recrutement de nouveaux membres et la promotion des services de la Coop.

 

CLARIFICATION POUR L’AXE 3

Est-ce qu’il s’agit d’un plan de développement pour la fibre optique ou pour tout autres services offerts par la Coop?
Il devrait s’agir de la fibre optique seulement, mais penser au développement d’autres services plus tard (ou en parallèle)
 

PROPOSITION FINALE POUR L’AXE 3

La création de 2 comités est proposée (ou d’1 comité avec 2 mandats): 1 pour soutenir la prise de décision en lien avec le développement de la fibre optique et 1 autre pour planifier le développement de nouveaux services pouvant être offerts par la Coop CSUR dans le futur.
 

L’échéancier, la composition, la responsabilité et les mandats seront déterminés par le conseil d’administration.

Réponse à ce projet

caractères permis

Pas de commentaires disponibles.