Groupe 4

PROPOSITION INITIALE 1

Considérant tous ces éléments, il est proposé d’augmenter les tarifs uniformément de 5$ par mois par abonné pour aider à financer le nouveau réseau.
 

1- Le coût total de l’implantation de la fibre optique est de 16 000$ par kilomètre;

1a- Les équipements de terminaison (câbles et boîtiers entre la rue et l’intérieur de la maison) ainsi que les frais d’installation (chez l’abonné) sont d’environ 4 000 $ supplémentaire par kilomètre;
 
1b- La mise en place d’un réseau de fibre optique (fibre et infrastructure) est d’environ
12 000 $ par kilomètre;

2- Le premier tronçon prévu est de 25 kilomètres;

2a- Environ 250 abonnés actuels seront desservis par ce premier tronçon;

 

3- L’amortissement du coût de construction total (400 000$) sur 10 ans (considérant un taux d’intérêt de 7%) est d’environ 17.70 $/mois/abonné répartit sur les 250 abonnés branchés au nouveau réseau de fibre optique

3a- et d’environ 7.38 $/mois/abonné si on le répartit sur le total des abonnés du réseau, soit 600 abonnés;

 

4- Les coûts d’opération actuels sont de 33.00 $/mois/abonné;

4a- Les coûts d’opération du nouveau réseau de fibre optique sont estimés à
environ 4.50 $ de plus/mois/abonné si calculé sur 250 abonnés et 1.87 $ de
plus/mois/abonné si calculé sur l’ensemble des abonnés;
 

4b- Les coûts d’opération sont : location des poteaux, torons, réparation au réseau, etc.

 

5- Surplus d’opération actuel : environ 70 000 $/année;
 

6- Actuellement, chaque abonné représente un revenu mensuel moyen de 37.50 $ pour la Coop;
 

7- La vitesse et la qualité de service seront grandement améliorées avec le nouveau réseau.

 

BONIFICATIONS

 
Clarification
 

Est-ce que la fibre est la meilleure technologie en ce moment et pour l’avenir ?
 

Intérêt pour la téléphonie IP si inclue dans les services offerts par l’internet
 

Se demande s’il est correct de partager les coûts à l’ensemble des membres ?
Coûts utilisateurs/payeurs vs ensemble ?
 

Crois que le partage du coût d’installation de la fibre optique entre tous les membres de la coop est intéressant car l’utilisation de la fibre permettra de libérer les tours servant aux appareils micro-ondes ce qui aura pour effet de fournir un meilleur signal aux membres qui ne pourront profiter de la fibre.
 

Parle de la politique de la coop, de la promesse qu’il n’y aurait pas d’augmentation de coûts – proposition n’est pas claire par rapport aux bénéfices.
 

Vision plus corporative – pense que les membres pourraient être d’accord pour payer un peu plus pour un meilleur service internet
 

Se demande si le fait d’allouer un pourcentage des coûts à la coop, donc à l’ensemble et un pourcentage autres aux membres utilisateurs/payeurs a été étudié
 

Tarifs pas trop élevés pour tenir compte de la compétition
 

D’accord pour l’augmentation de 5 $ pour tous
 

Charles clarifie la question – indique que le fait d’avoir la fibre libérerait les tours pour les utilisateurs d’internet par micro-ondes
 

Les coûts seraient plus élevés que 5 $ en tenant compte des coûts de gestion, etc

 
Rencontre du 6 juin
 
Discussion:
Augmentation à tous mais relatif au temps nécessaire pour connecter l’abonné. Donc établir une échelle de 1 à 10 afin de déterminer le prix de chaque zone en fonction du temps sur 10 ans.
Si dans 1 an,10 fois plus, si dans 10 ans, 10 fois moins. Exemple: si dans un 1 an: 15$, si dans 10 ans:1.50 $ et aucune augmentation pour les membres qui ne seront pas connectés à la fibre.
 
Déterminer le temps nécessaire de l’arrivée de la fibre pour chaque abonné ou pour chaque zone du territoire.
 
Déterminer le temps nécessaire de l’arrivée de la fibre pour chaque abonné ou pour chaque zone du territoire. Mais ne pas aller dans les zones où le financement dépasse un seuil déterminé par un taux de remboursement trop élevé. Voir la proposition finale 3.
 
Pour tous les abonnés de la fibre, un capital social de 400 $ doit être perçu. Pour ceux qui ont déjà payé 100 $ il leur resterait 300 $ à payer. Mais pour ceux qui seront connectés à une connexion radio, ils devront débourser comme actuellement 100$.
 
C’est simple mais pas évident à appliquer mais la solution ne sera pas moins complexe que de la situation.
 
À ne pas oublier que tous devraient bénéficier d’un meilleur service avec l’arrivée de la fibre: les 250 qui s’y raccorderont mais aussi ceux qui seront toujours sur les radios et de ce fait tous devraient participer a l’amélioration du service (comme le fait une COOP de solidarité). Donc un minimum de 5 $ et un maximum de 15 $; peut-être même regarder à établir une échelle de rendement. Ceux qui peuvent se raccorder à la fibre seraient imposés à la pleine augmentation de 15 $ et ceux qui restent sur les tours recevraient une augmentation minimum de 5 $ et ensuite établir une échelle selon la vitesse qu’ils peuvent recevoir (amélioration). Toujours maintenir les différents forfaits de « download » (comme on le fait présentement). 
 
Discussion sur la part sociale et l’augmentation possible pour financer l’installation de la fibre. Certains trouvent la part sociale trop élevé, d’autres augmenteraient pour financer le projet.
 
Un consensus de développe sur la notion de l’utilisateur-payeur. Un membre du groupe n’est pas d’accord avec l’échéancier de 10 ans, semble bien compliqué à appliquer,mais accepte un montant de 5 $ chargé à l’ensemble pour assurer un fond d’investissement et une augmentation de tarifs en fonction du service obtenu, en tenant compte des facteurs vitesse, volume (GO), etc.
 
Discussion sur la complexité de gérer ces différents tarifs, et aussi sur l’importance de tenir compte des prix offerts par les compétiteurs. Les coûts offerts aux membres doivent être équitables et raisonnables.
 
À plusieurs reprises, les membres du groupe appuient les grands principes qui gouvernent la coop et en tiennent compte durant les discussions.
D’un commun accord le groupe s’entend sur l’importance que la Coop définisse un très bon plan de communication pour justifier l’augmentation et en profiter pour faire prendre conscience des grands principes qui gouvernent une coopérative de solidarité et en faire valoir les avantages pour tous comme le dégagement de plusieurs tours, l’adhésion de nouveaux membres, donc plus de revenus, un meilleur service internet pour plusieurs abonnés, l’éventuelle offre de service de la téléphonie, la télé, etc. La Coop doit suivre les grands tournants technologiques reliés à l’internet si elle veut survivre.
 
On exprime son inquiétude par rapport à la réaction de certains membres qui verront leur compte augmenter même s’ils n’ont pas encore une bonne communication internet. Une façon d’augmenter les tarifs serait de réévaluer les différents forfaits en fonction des facteurs vitesse et de la quantité au lieu d’une augmentation de 5 $ à l’ensemble. Un membre du groupe suggère qu’un certain crédit ou compensation pourrait être appliquée pour ceux ont des problèmes de connexion internet récurrents malgré l’arrivée de la fibre.
 

PROPOSITION FINALE

 
1) Bâtir un bon plan de communication qui ferait entre autres la promotion des services pouvant être offerts par la Coop CSUR ainsi que des valeurs qui la gouvernent. L’information apporterait également des explications sur la réflexion et les raisons qui ont amené la Coop à adopter une hausse des tarifs pour l’installation de la fibre optique.
 
2)Prendre en compte le principe utilisateur/payeur, les prix étant déterminés en fonction de la vitesse et la consommation de la bande passante par les membres.
 
3)Créer un fonds d’investissement afin d’assurer la pérennité de la Coop CSUR. Ce fonds d’investissement serait basé sur le principe de solidarité et conséquemment tous les membres participeront.
 

Réponse à ce projet

caractères permis

Pas de commentaires disponibles.