Armand Bonneau, homme de coeur

Armand Bonneau, homme de coeur

Par Lise Couët

Avez-vous eu la chance de connaître Armand Bonneau?

Armand nous a quitté le 9 septembre dernier, tout doucement, et son départ, malgré ses 89 ans, en a surpris plusieurs. Armand était une force de la nature, une personne simple, d’une grande bonté et dévoué pour sa communauté.

En 1987, il est venu s’installer dans le “grand rang” avec son épouse Éliane et son fils Bernard, un de ses sept enfants. Il s’est rapidement intégré à son milieu et est devenu président du Club de l’âge d’or, rôle qu’il a assumé durant 20 ans.
C’est en juillet 2006 que j’ai appris à mieux connaître Armand. La tenue des fêtes du 125e de la municipalité approchait et nous avions prévu un grand spectacle d’ouverture à l’église. Il nous fallait refaire le perron qui était grandement détérioré, peinturer les portes de l’église et installer une rampe d’accès. Après tout, nous avions notre fierté!

Une simple remarque en discutant avec Mme Lise Meloche et voilà que le lendemain, Armand et ses amis, Lucien Meloche, Alphonse Lacroix et Olivier Lalonde étaient sur place à gratter les grandes portes. Je n’oublierai jamais cette image!
Le travail acharné de ces bénévoles a eu un effet d’entraînement auprès de leurs concitoyens.

Une grande corvée s’est organisée et les travaux de réfection du perron ont pu débuter. Armand était toujours là. Nous étions tous impressionnés de voir Armand, du haut de ses 82 ans, transporter les pierres dont nous avions besoin.

Réponse à ce projet

caractères permis